le journal : “l’introuvable”